Mes Voisins Producteurs implante durablement son concept de circuit-court

Jérémie Guilbert a créé il y a 3 ans à Lille une plateforme e-commerce qui facilite l’accès aux produits bio, sains et locaux et encourage le bien-manger. En 2020, l’émergence de nouveaux modes de consommation a boosté le développement de l’entreprise. Pour aborder la phase de réplication du concept dans d’autres grandes villes des Hauts-de-France et de France, l’entrepreneur a bouclé un tour de table d’un montant supérieur à 1M€. Aux côtés de Finorpa, France Active, Nord France Amorçage, Autonomie et Solidarité et des business angels déjà présents au lancement du projet.

Comme de nombreux entrepreneurs, Jérémie Guilbert, lillois de 37 ans et webdesigner de métier, a démarré seul dans un coin de sa maison : « Jeune papa, je cherchais à donner à mon fils des produits sains, bio et locaux ». En juin 2018, il crée Mes Voisins Producteurs avec l’idée de « proposer la livraison à vélo de produits locaux et bio avec une démarche de réduction d’empreinte carbone et d’équité, c’est-à-dire à la juste rémunération des producteurs ». Le concept est simple : les clients passent leurs commandes via le site internet et sont livrés à domicile – et à vélo – dans les 48 heures. Avec plus de 500 références en ligne, au départ des fruits et légumes complétés aujourd’hui par des plats traiteurs, de la boulangerie, des boissons (dont des vins bio et naturels) et des produits d’épicerie et d’hygiène, la plateforme a trouvé sa clientèle.

Jérémie Guilbert a fédéré autour de son projet près de 80 producteurs ultra locaux, à Lille et sa métropole, et également régionaux et nationaux pour certains produits. Composée d’une dizaine de salariés (back-office, préparateurs de commandes et coursiers), l’équipe couvre à ce jour 23 communes (Lille, Lambersart, Marcq-en-Baroeul, Ronchin, Tourcoing, Villeneuve d’Ascq, Roubaix, etc.) sur les 91 que compte la métropole lilloise. Elle traite près 1 200 commandes par mois, soit une quarantaine par jour contre une dizaine avant le 1er confinement de mars 2020, qui a été un véritable booster de business pour l’entreprise.

Après 3 années à tester le marché, le business model et ses process, l’entreprise entame à présent la 2ème phase de son développement qui verra à court terme la réplication du concept dans d’autres métropoles de la région Hauts-de-France puis sur l’ensemble du territoire, à commencer par l’Est d’ici l’été 2022.

Dans un marché en cours de structuration, Jérémie Guilbert sait qu’il peut compter sur un atout innovant et différenciant pour prendre une place de leader dans les Hauts-de-France : un service decompostage, actuellement en test, qui lui permet de proposer une offre globale à impact. Les déchets organiques récupérés chaque jour chez les clients adhérents sont transformés en terreau par l’association de réinsertion ALORE et son service de collecte, de traitement et de valorisation des déchets alimentaires, Les EnchanTerres. « Arrivé à maturité, le compost est ensuite distribué aux maraîchers et aux clients pour nourrir leur terre et ainsi boucler la boucle entre consom’acteurs et producteurs », assure le dirigeant.

« Nous avons été séduits par la vision du dirigeant qui souhaite développer une entreprise qui ne laisse aucune trace de son existence sur la planète. Ainsi, chacune des décisions stratégiques est prise en ce sens », assure Noémie Tramon, chargée d’investissements chez Finorpa.

 « Mes voisins producteurs allie les forces et l’agilité d’une plateforme de e-commerce avec les tendances actuelles du marché :  consommer en local des produits de qualité tout en assurant une rémunération équitable des producteurs et des approvisionnements et en privilégiant les livraisons en mobilité douce », estime Guillaume Bruniaux, directeur de mission chez Nord France Amorçage.

« Les valeurs du projet (entreprise ESUS, valorisation de l’ensemble de la chaine de valeur alimentaire en région et des producteurs locaux) ainsi que celles du dirigeant, son écoute, son management de proximité et sa volonté de valoriser toutes les compétences de l’entreprise ont convaincu notre comité d’engagement de l’accompagner de nouveau dans une phase importante de son développement », indique Hélène Ostrowski, chargée de mission chez Autonomie & Solidarité.

« France Active soutient Mes Voisins Producteurs, entreprise de l’ESS, tant dans son ambition de donner accès au plus grand nombre à une consommation responsable et de renforcer la cohésion des territoires que dans sa démarche globale d’impact », soutient Juliette Picquenard, chargée d’investissement solidaire chez France Active.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">HTML</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*