Actualités

Retour

21 janv. 2016

FINORPA entre au capital du cabinet ADIX et rejoint le partenaire historique SOPROMEC

FINORPA entre au capital du cabinet ADIX et rejoint le partenaire historique SOPROMEC

Depuis 1994, le cabinet ADIX aide les entreprises à définir, structurer, piloter et mettre en œuvre leurs projets d’évolution etde changement : regroupement de structures, réorganisation de branches d’activité, évolution des systèmes d’information. Suite au départ à la retraite en 2015 de son actionnaire historique, qui détenait 55% des parts, ADIX a réorganisé son capital. FINORPA SCR a investi 300 K€ dans la holding GADIX nouvellement créée, aux côtés du fonds SOPROMEC Participations qui a réinvesti la même somme. C’est le cabinet d’avocats BIGNON LEBRAY qui a conseillé ADIX dans le cadre de cette opération financière.

 

Le cabinet ADIX fondé en 1994 par Pierre-Yves PENNARUN, avait fusionné dès 2010 avec la société MOVEO, détenue par Vincent BEHAGUE, ingénieur Centrale Lille (1990), ancien DSI de La Mondiale, dans le but d’assurer la transmission, la continuité et le développement du cabinet. Dans la foulée un pool d’associés a été constitué et a permis au cabinet de doubler de taille en 5 ans tout en préparant le départ à la retraite du fondateur. Chacun a apporté des compétences complémentaires Guillaume ANDRIER et Michel CAUVIN spécialistes de la conduite du changement et de l’organisation, Christophe TORELLA, spécialiste en leadership managérial et performance humaine, Serge WEISS et Philippe GORSCHKA plus orientés vers le management des systèmes d’information. De futurs associés ont également été intégrés récemment à l’équipe pour permettre le développement futur.

 

Fort d’une équipe de 35 consultants et experts sectoriels, expérimentés et issus du monde de l’entreprise, le cabinet s’est positionné sur des marchés de niche : agroalimentaire (industries et coopératives agricoles), distribution, retail et e-commerce, distribution de services. Avec de belles références à son actif (Système U, Auchan, Boulanger, Conforama, Norauto, Acolyance, Bonduelle, Atol, TUI, Car&Boat Media), ADIX a aujourd’hui identifié de nouvelles cibles, et notamment les ETI et PME à actionnariat familial, coopératif, mutualiste ou les réseaux d’indépendants et étend son périmètre de clients tout en conservant ses spécificités sectorielles.

 

Avec 4 bureaux en France, à Paris, Lille, Lyon et Strasbourg, ADIX réalise environ 6 millions d’euros de chiffre d ‘affaires en 2015 et affiche une belle croissance. D’ici 5 ans, l’entreprise devrait doubler ses effectifs avec le développement de ses savoir-faire et expertises permettant de couvrir la totalité des prestations de conseil en transformation : systèmes d’informations, organisation, et digitalisation. Le cabinet devrait également étoffer son offre en expertises plus récentes et clairement identifiées comme relais de croissance, telles que la performance managériale, le marketing, la supply chain.

 

 

 

 

Une politique sociale basée sur l’actionnariat salarial

 

Le cabinet s’appuie sur un modèle social original permettant à chacun de contribuer aux valeurs collectives de l’entreprise, de bénéficier du savoir des autres consultants et d’être intéressé aux performances financières du cabinet. « Nous redistribuons 20% de nos résultats nets à nos salariés sous forme d’intéressement. Nous avons créé une Société de participation des salariés (SPS) qui leur permet de détenir une partie significative du capital. Ainsi, le fonds salarial possède 15% du capital de la holding », explique Guillaume ANDRIER, Associé et secrétaire général d’ADIX.

 

Avec FINORPA et SOPROMEC, des valeurs partagées

 

« En termes de philosophie et de culture, nous partageons avec FINORPA et SOPROMEC des valeurs communes, et c’est fondamental. En outre, la présence d’un fonds parisien, SOPROMEC, et d’un fonds nordiste, FINORPA, dans notre capital correspond parfaitement à l’ancrage de notre cabinet qui s’attache à respecter, l’équilibre Paris/Province, hérité de son histoire », note Vincent BEHAGUE, Président d’ADIX.

Précédent Suivant