Actualités

Retour

23 oct. 2015

FINORPA investit dans la création d’un 2ème magasin bio BBG Market

FINORPA investit dans la création d’un 2ème magasin bio BBG Market

Bon, bio et gourmand, ces trois mots résument parfaitement la philosophie BBG, entreprise créée en 2011 par Francis BRICHET, Stéphane BRICHET et Vincent GHESQUIER, tous trois spécialistes de la grande distribution. Après le succès de leur premier magasin à Marquette, ils s’apprêtent à dupliquer le concept à Villeneuve d’Ascq. Dans le cadre de ce deuxième tour de table, FINORPA SCR et le groupe IRD ont été sollicités respectivement à hauteur de 300 K€ et 200 K€.

 

Avec ses 680 m2 et ses 12 500 références, l’enseigne marquettoise se revendique comme le plus grand magasin bio au nord de Paris. En 2011, les trois associés ont créé l’entreprise avec un objectif clair : démocratiser et moderniser le bio. « Le bio a longtemps fait peur. Nous avons souhaité donner envie à chacun de venir consommer autrement, mais en réutilisant les codes habituels des consommateurs », confirme son Pdg, Francis BRICHET, 46 ans, diplômé de l’IESEG, fort d’une expérience de 10 ans dans les enseignes de la grande distribution et fondateur en 1999 d’Atout Merchandising, une agence/conseil spécialisée dans le merchandising.

 

Sur le site du Haut Touquet à Marquette, le premier magasin BBG Market allie donc tradition et modernisme, bien manger, bien-être et produits bio. Le mobilier est design, la présentation soignée, les linéaires sont optimisés grâce à un savoir-faire en merchandising qui permet d’optimiser les ventes. Des rayons traditionnels (boucherie, boulangerie, traiteur, fromages) assurent un choix et une qualité certifiée made in France. « Nous faisons sans cesse évoluer notre concept en fonction des besoins de nos clients », explique Francis BRICHET qui prend l’exemple des produits « sans gluten », de plus en plus demandés. De quelques références il y a 4 ans, BBG Market propose aujourd’hui aux clients concernés un large espace dédié.

 

Entre 7 et 10 M€ de chiffres d'affaires par magasin

 

Après 4 ans d’exploitation, le magasin de Marquette a ainsi trouvé sa clientèle et affiche un chiffre d’affaires en constante évolution. Fort de ce succès, les fondateurs ont décidé de dupliquer le concept : au début de l’automne s’implantera un deuxième magasin sur la zone du Héron Parc, à Villeneuve d’Ascq. Ce dernier emploiera une quinzaine de personnes dès son ouverture, une vingtaine à terme. Les recrutements, menés en partenariat avec Pôle Emploi, seront lancés début septembre. Les dirigeants, qui annoncent d’autres ouvertures d’ici 2017 dans la région lilloise, visent un objectif de 7 à 10 M€ de chiffre d’affaires par magasin.

 

FINORPA est actionnaire historique à hauteur de 15% au côté de la HOLDING BBG (holding familiale des dirigeants). Pour la création de ce deuxième site, le projet d’investissement s’élève à 1 600 K€. Dans le cadre de ce deuxième tour de table, FINORPA SCR a été sollicité à hauteur de 300 K€.

 

FINORPA, une relation de confiance

 

«FINORPA est notre partenaire historique. Ils ont cru dès le début en notre projet, et alors que le bio n’était pas encore très en vogue dans la région. Nous pouvons compter sur leur confiance, leur savoir-faire et la force de leurs réseaux», confie Francis BRICHET, Pdg de BBG.

 

« Nous devons le succès de cette première ouverture à une équipe 100% disponible pour les clients, chaque client étant considéré comme un invité. L'accueil, l'écoute, le conseil, la disponibilité, le service ont fait de ce magasin un lieu où l’on ne vient pas par hasard. Nous misons beaucoup sur l'enrichissement de l'Homme par la responsabilité », ajoute Vincent GHESQUIER, directeur général de BBG, en charge des équipes.

 

« Les trois dirigeants sont à la fois expérimentés et complémentaires, tant dans les compétences que dans les caractères. Par ailleurs, la consommation de produits biologiques est une tendance de fond, pas un simple effet de mode. Suite au succès du magasin de Marquette, nous avons naturellement choisi d’investir dans cette opportunité de développement, le Héron Parc étant un emplacement prometteur, lieu d’affluence, offrant une vraie belle visibilité ! » précise Antoine HARLEAUX, Directeur Général de FINORPA. 

Précédent Suivant