Actualités

Retour

5 sept. 2014

Le groupe DEPRECQ SAS a sollicité FINORPA PP à hauteur de 300 K€ en prêt participatif sur fonds UIMM afin de finaliser la consolidation de la filiale DEPRECQ STRUCTURAL

Le groupe DEPRECQ SAS a sollicité FINORPA PP à hauteur de 300 K€ en prêt participatif sur fonds UIMM afin de finaliser la consolidation de la filiale DEPRECQ STRUCTURAL

DEPRECQ SAS est un groupe familial créé en 1880 et spécialisé dans le découpage et l’emboutissage de métaux pour le secteur ferroviaire.

 

Basé à Raismes et à Saint Amand les eaux, le groupe DEPRECQ est dirigé depuis 1994 par Antoinette COUSIN-DEPRECQ. Il emploie 148 personnes et son chiffre d’affaires dépasse les 16M€. Le site historique de Raismes est spécialisé dans la tôlerie fine et la mécano soudure pour le secteur ferroviaire, la défense ou le matériel agricole.

 

En 2011, Antoinette COUSIN-DEPRECQ reprend à la barre du tribunal de commerce la société SAEP Oxymetal spécialisée dans la tôlerie épaisse et structurelle SAEP devient alors DEPRECQ STRUCTURAL. 

 

Le groupe DEPRECQ SAS a sollicité FINORPA PP à hauteur de 300 K€ en prêt participatif sur fonds UIMM afin de finaliser la consolidation de la filiale DEPRECQ STRUCTURAL.

 

 

DEPRECQ SAS, UNE AFFAIRE DE FAMILLE NEE IL Y A 134 ANS

 

Créée en 1880 par l’arrière-grand-mère de l’actuelle dirigeante, l’entreprise a traversé les époques tout en évoluant avec son temps. Antoinette COUSIN-DEPRECQ représente la quatrième génération de dirigeants.

 

Antoinette COUSIN-DEPRECQ a pris la direction de DEPRECQ en 1994 à l’âge de 30 ans. A l’époque, comme l’ensemble du secteur ferroviaire, l’entreprise traversait une grosse crise et a perdu 50% de son chiffre d’affaires. Antoinette COUSIN-DEPRECQ ne s’avoue pas vaincue et met tout en œuvre pour redresser la situation. Elle y parvient largement puisqu’en 2010, avec 50 salariés, DEPRECQ réalise 6 millions d’euros de chiffre d’affaires.

 

Le site historique de Raismes, DEPRECQ SAS, est spécialisé dans la tôlerie fine (inox, alu) dédiée à l’habillage intérieur des rames de métro, de tramway ou de train, notamment les plafonds, les armoires électriques et les caissons de climatisation.

 

Les constructeurs ferroviaires souhaitaient toutefois réduire le nombre de leurs fournisseurs. C’est pour répondre à cette volonté et atteindre la taille critique que le rachat de SAEP, devenue DEPRECQ STRUCTURAL, a été réalisé en 2011. « On était trop petit. C’est ce qui nous a poussé à étudier le rachat d'autres entreprises » explique Antoinette COUSIN-DEPRECQ.

 

Complémentaire de celui de Raismes, le site de Saint Amand, DEPRECQ Structural,  est, quant à lui, spécialisé dans la tôlerie épaisse et la découpe laser dédiée à la réalisation de l’enveloppe extérieure des ensembles roulants, comme les faces avant et les battants.

 

Le groupe réalise 85% de son chiffre d’affaires dans le ferroviaire. Ses deux clients principaux sont Bombardier et Alstom.

 

DES PRESTATIONS QUALITATIVES POUR SE DEMARQUER DE LA CONCURRENCE INTERNATIONALE

 

La proximité des constructeurs ALSTOM et BOMBARDIER ne garantit pas l’avenir et ceux-ci n’hésitent pas à remettre en question les relations avec leurs fournisseurs traditionnels pour se tourner vers les pays à bas coûts.

 

Pour conserver ses marchés et trouver des débouchés chez de nouveaux clients, DEPRECQ mise sur un savoir-faire reconnu, la puissance de son outil industriel, sa proximité et sa réactivité qui lui permettent de rester innovante et à l’écoute de ses clients. 

 

« Si on veut passer la crise, la qualité et la compétitivité d'aujourd'hui feront qu'on gardera les emplois. On doit chaque jour se réinventer, aussi bien du côté des méthodes de management que du côté des savoirs faire. Il faut développer notre catalogue de prestations et offrir le meilleur à nos clients » commente Antoinette COUSIN-DEPRECQ. 

« L’acquisition du site de Saint Amand fait partie de cette dynamique.  Après deux années difficiles, le plus dur est derrière nous. On a gagné le changement de culture et notre équipe est forte et soudée ».

 

 

FINORPA, UN PARTENAIRE QUI APPORTE SOUTIEN ET SEREINITE

 

FINORPA apporte son soutien à hauteur de 300 K€ en prêt participatif sur le fonds co-financé avec l’UIMM.  

 

« Je connais Finorpa depuis de très longues années mais c'est la première fois que je m'adresse à eux. C'est un acteur très connu en région, c'est donc naturellement que je les ai sollicité. Je suis ravie de travailler avec eux. Ils ont tout de suite été à l'écoute de notre problématique. Une grande confiance mutuelle s’est installée et ils m'ont surtout permis de penser à l'avenir de manière plus sereine » conclut Antoinette COUSIN-DEPRECQ.

Précédent Suivant