Actualités

Retour

20 juin 2014

FINORPA soutient la création de l’entreprise PRE DU LOUP ENERGIE

FINORPA soutient la création de l’entreprise PRE DU LOUP ENERGIE

LE PRE DU LOUP ENERGIE est une SARL basée à Cucq (62) qui développe une unité de méthanisation. Le biogaz, une fois épuré sera injecté dans le réseau GRDF.

 

Créée en 2013 par 2 frères, François et Christophe DUSANNIER, l’entreprise permettra de valoriser les biodéchets provenant de leur exploitation agricole (atelier d’engraissement de porcs, élevage de bovins allaitants et grandes cultures) et apportera une réponse à la valorisation d’autres déchets du territoire.

 

Afin de mettre en place le projet, un investissement de 2,5M€ est nécessaire.  L’intervention de FINORPA s’élève à 200 K€ en prêt participatif assortit d’une avance FORIC de 130 K€.

 

FRANCOIS ET CHRISTOPHE DUSANNIER, EXPERTS EN VALORISATION DE DECHETS ORGANIQUES.

 

C’est en 1998 que François et Christophe DUSANNIER et 3 autres exploitants agricoles de la Côte d’Opale s’intéressent à la valorisation des déchets organiques. En effet, à cette époque, ils découvrent que le centre équestre du Touquet a des difficultés à évacuer le fumier de leurs 130 chevaux. En s’inspirant de ce qu’il se passe en Autriche et en Allemagne, ils ont alors l’idée de récupérer le fumier du Touquet ainsi que le lisier de leurs  exploitations pour en faire du compost. Ils signent un contrat avec le centre équestre : ils apportent la paille et reprennent le fumier. La société AGRIOPALE est alors créée. 

Forts de ce succès, les associés ne s’arrêtent pas là et proposent leurs services aux municipalités pour traiter leurs déchets organiques (pelouses, haies, déchets verts en déchetterie). 

 

A la fin des années 90, AGRIOPALE s’est développée et a mis en place un réseau régional de valorisation des matières organiques.

 

« Lorsque l’on a créé une structure, on veut la pérenniser, on doit avoir une taille critique et on doit faire de la Recherche & Développement, nous nous sommes donc associés avec d’autres agriculteurs et nous avons créé 9 plateformes de compostage de Dunkerque à la Picardie » explique François DUSANNIER.

 

En 2000, AGRIOPALE adhère à l’association « Agriculteurs Composteurs de France » avec
60 autres exploitants répartis sur 40 plateformes de compostage en France. Ils mettent leurs moyens en communs pour faire de la R&D et du lobbying auprès des ministères et de l’ADEME.

 

Les agriculteurs enchaînent les visites à l’étranger pour être à la pointe du progrès et se positionnent en tant que précurseurs français du traitement des déchets organiques et commencent à s’intéresser à la méthanisation.

 

LE PRE DU LOUP ENERGIE, UN CONCEPT INNOVANT, 100% DEVELOPPEMENT DURABLE

 

En 2013, François et Christophe DUSANNIER créent le PRE DU LOUP ENERGIE. Le but de l’entreprise est de faire de l’économie locale en méthanisant les effluents d’élevage issus de leur exploitation ainsi que les résidus de cultures, pour les valoriser sous forme de biogaz.

 

La méthanisation est une dégradation anaérobique (sans oxygène).

Fumier, lisier, gazon, déchets de céréales sont ainsi mélangés dans une cuve brassée et chauffée en permanence à 37°. Les bactéries sont alors en conditions idéales pour dégrader la matière et produire du CH4 (méthane) qui remonte en haut de la cuve. Ce gaz est ensuite aspiré, épuré et comprimé pour ensuite être injecté dans le réseau GRDF avec le gaz naturel.

Le PRE DU LOUP ENERGIE va ainsi produire 30% du gaz de la commune de CUCQ et alimenter environ 1 000 foyers.

 

Une fois le méthane extrait, le système permet de récupérer le digestat (résidu liquide après digestion de la bactérie) qui va servir d’engrais et être épandu sur les champs.

 

Actuellement le projet est en phase d’investissement, la mise en service et l’embauche de     2 personnes sont prévues fin 2014.

 

 

FINORPA, UN PARTENAIRE QUI RASSURE LES BANQUES

 

Le projet nécessite un gros investissement (2,5 M€).

FINORPA apporte son soutien à hauteur de 200 000 euros en prêt participatif assorti d’une avance FORIC de 130 000 euros (prêt à taux zéro) car il s’agit d’un projet qui a pour but de produire de l’énergie renouvelable. L’ADEME finance également 15% de l'investissement initial.

 

« J’ai découvert FINORPA grâce à la CCI, notre relation a tout de suite été simple et souple et nos échanges très efficaces. » explique François DUSANNIER. « L’intérêt de travailler avec FINORPA est double : ils apportent un financement mais également une caution à notre dossier car ils font passer un expert qui contrôle la qualité de notre projet. »

Précédent Suivant