Actualités

Retour

5 sept. 2016

FINORPA accompagne EKIHO dans sa création

FINORPA accompagne EKIHO dans sa création

La start-up installée à la Haute-Borne veut rendre le logement passif accessible à tous

 

Créée en janvier 2016 par Marc HONORE, EKIHO conçoit, produit et vend à des particuliers et des investisseurs des logements passifs de haute qualité et de nouvelle génération. A la fois constructeur et promoteur, la start-up a été récompensée du label French Tech de la BPI. Pour accompagner sa création, l’entreprise vient de lever 600 k€. FINORPA SCR a été sollicité pour une intervention de 200 k€ aux côtés de NORIA qui investit également 200 k€.

 

A 52 ans, Marc HONORE a une longue expérience de dirigeant dans la R&D de produits à fort contenu technologique (Dassault, CETI), dans l’industrie manufacturée (Coramy, lingerie Huit) et dans le retail de marque (Okaidi, Jacadi). C’est parce qu’il partage avec son épouse, ingénieur comme lui, la passion de la construction qu’il a créé EKIHO. « C’est un projet porteur de sens à plusieurs niveaux. Grâce à son approche innovante, EKIHO rend le logement passif accessible au plus grand nombre. Il représente également un enjeu environnemental fort quand on sait que 44% de l’énergie primaire consommée en France est issue du bâtiment (contre 30% pour les transports). Enfin, sa structure intégrée permet de  faire progresser les organisations du travail qui dans le bâtiment restent souvent traditionnelles, directives et lourdes », résume-t-il.

 

Construire la marque EKIHO

 

Soutenue par des professionnels de la construction (Kic Promotion, le bureau d’études Moduo et le cabinet d’architectes Juxta ont investi dans l’entreprise), EKIHO se positionne sur un marché de niche.L’entreprise souhaite devenir une marque à part entière. Un positionnement assez atypique dans l’univers de la construction où les marques sont encore peu existantes : « Cette image de marque, qui permettra à nos futurs clients de nous identifier facilement, sera la clé de notre futur développement ».

 

Label French Tech 2016

 

EKIHO a reçu le Label French Tech pour une innovation dans l’organisation de la production du bâtiment. Les constructions EKIHO sont en effet produites par ses propres équipes qualifiées et organisées en « Groupes Autonomes de Construction ». Cette maîtrise parfaite de toute la chaine de valeur permet de réaliser des économies importantes tout en garantissant une grande qualité de réalisation, indispensable pour la construction passive. « Je me suis inspiré de l’industrie automobile pour utiliser des techniques simples à mettre en œuvre, très qualitatives et très productives ».

 

3 programmes en cours dans la région

 

Positionnée sur les petits programmes (entre 2 et 15 logements), EKIHO a déjà lancé trois opérations, dont les deux premières sont en cours de commercialisation :

-         2 logements semi individuels (un seul bâtiment, deux duplex avec jardin) à Hem (quartier Beaumont).

-         2 maisons individuelles de 130 m2 chacune à Sainghin-en-Mélantois.

-         7 logements (appartements et maisons) à 200 mètres du cœur d’Annappes, à Villeneuve d’Ascq.

 

« Notre ambition est forte mais mesurée. D’ici trois ans, nous souhaitons atteindre le rythme d’une vingtaine de logements construits par an. D’ici cinq ans, nous souhaitons  asseoir notre présence autour de Lille et avoir maturé la possibilité de dupliquer cette démarche dans d’autres centres urbains en France ».

 

FINORPA et NORIA, deux belles rencontres 

 

« Avec EKIHO, je m’inscris dans la philosophie de l’entreprise libérée et je suis au cœur de l’ambition de la Troisième révolution industrielle. De son côté, NORIA place la transition énergétique au cœur de sa stratégie d’investissement et a été d’un appui extrêmement important dans la maturation de mon projet. La dimension Troisième Révolution Industrielle a également été un point d’entrée vers FINORPA qui était à mes yeux un partenaire financier incontournable dans la région. J’ai rencontré dans ces deux structures des hommes qui se sont investis dans l’étude du projet, qui l’ont compris et qui ont cru en son potentiel. Les Directeurs généraux de FINORPA et NORIA, Antoine HARLEAUX et Christophe GUILLAUME, ont joué un rôle majeur et je les en remercie. Ce fut deux belles rencontres »,confie Marc HONORE, fondateur et dirigeant d’EKIHO.

Précédent Suivant