Actualités

Retour

22 juil. 2016

FINORPA partenaire de la reprise de DPDO Distribution

FINORPA partenaire de la reprise de DPDO Distribution

La société DPDO Distribution est l’un des leaders français de distribution de pièces détachées et d’accessoires pour l’électroménager de grandes marques. L’entreprise est également active dans la logistique et les sites internet pour pièces détachées pour le compte de ses clients. L’entreprise vient d’être reprise par Arnaud JONGLEZ avec l’appui des fonds FINORPA SCR et Autonomie & Solidarité.

 

Début 2015, DPDO, entreprise créée en 1981, vit une période difficile, marquée par les malversations financières de son précédent dirigeant, En 2015, l’équipe de cadres et la direction réussit néanmoins à préserver l’essentiel en signant notamment le renouvellement des contrats avec les clients grands comptes de la grande distribution (Auchan, Carrefour, Boulanger, Castorama, Leroy-Merlin, Intermarché, etc.) et du e-commerce (Amazon, C-Discount, etc.). Fin 2015, ses résultats basculaient à nouveau « dans le vert ».

C’est dans ce cadre qu’Arnaud JONGLEZ décide de proposer un projet de reprise qu’agrée dans la foulée le Tribunal de Commerce de Valenciennes.

 

A 54 ans, Arnaud JONGLEZ a déjà redressé plusieurs PME dans la région. Intéressé par l’activité de DPDO, il dépose une offre de reprise. « J’ai vu une belle société qui existait depuis 35 ans sur le marché, reconnue de manière positive par ses clients et fournisseurs, avec un potentiel de développement important et un savoir-faire au niveau produit, logistique et informatique », explique-t-il. Par ailleurs, l’encadrement était de qualité, connaissant parfaitement son métier et doté d’un très grand savoir-faire.

 

Ce projet de reprise permet de pérenniser 45 emplois

 

C’est dans ce contexte qu’Arnaud JONGLEZ, confortée par la qualité du portefeuille clients de l’entreprise et sur la dynamique d'un marché où DPDO est un des principaux leaders en France propose une offre de reprise. « Les trois premiers mois ont été compliqués. Nous avons dû créer une nouvelle société, récupérer un numéro de TVA, faire créer les nouveaux comptes fournisseurs auprès de nos clients, faire référencer nos dizaines de milliers d’articles auprès de notre clientèle, adapter notre système informatique. Aujourd’hui tout est sur les rails. Nousavons rencontré nos clients et fournisseurs pour leur présenter la nouvelle entité, DPDO Distribution, et les rassurer. Ils nous font confiance pour redévelopper des affaires avec nous », se félicite le nouveau dirigeant, qui a identifié des leviers de croissance pour développer l’entreprise : qualité de services, développement des services informatiques et internet,optimisation de la logistique et déploiement à l’international.

 

Pour réussir la transmission, assurer la poursuite de l’activité et pérenniser les 45 emplois de l’entreprise, Arnaud JONGLEZ a fait appel aux fonds FINORPA SCR (210 000 € en fonds propres) et Autonomie & Solidarité (210 000 €).

 

FINORPA et Autonomie & Solidarité, partenaires de l'opération 

 

« Au vu des malversations financières passées, les portes de toutes les banques se sont fermées derrière moi à l’exception de la Banque Populaire du Nord, ma banque habituelle. Après avoir reçu son aval et son soutien, j’ai continué mon tour de table en recherchant des fonds auprès des sociétés de capital développement. C’est ainsi que j’ai rencontré FINORPA et Autonomie & Solidarité, qui m’ont apporté leur confiance dans mon projet de reprise »,indique Arnaud JONGLEZ, Président de DPDO Distribution.

 

« Quand nous avons appris que 45 emplois étaient en jeu dans le Valenciennois,  non pas à cause de la conjoncture économique mais parce que des dirigeants s'étaient comportés comme des gens malhonnêtes, nous n’avons pas hésité. Nous avons rencontré Arnaud JONGLEZ et nous avons décidé de financer son projet. Pour nous, c’était une première car nous intervenons rarement dans des entreprises en redressement ou en liquidation judiciaire. Mais DPDO était une entreprise fondamentalement saine, une entreprise qu’il était tout à fait possible de remettre à flots »,estime Christian LEBLAN, Président d’Autonomie & Solidarité.

 

C’est cette même analyse qui a poussé FINORPA SCR à intervenir aux côtés d’Arnaud JONGLEZ. « Le portefeuille client est préservé, la confiance demeure, et le projet de reprise qu’il proposait était soutenu par la grande majorité des salariés et des cadres de direction, ajoutent Antoine HARLEAUX, Directeur Général de FINORPA SCR et Jean Yves BACON, chargé d’investissements au sein de l’équipe, il s’agit des  pré-requis indispensables  pour réussir dans un métier où la qualité de service, la gestion des délais notamment, doit être irréprochable ».  

Précédent Suivant